Intrahealth/ENEM Formation des jeunes ambassadeurs aux NTICs | Actualités Developement

Intrahealth/ENEM Formation des jeunes ambassadeurs aux NTICs

sam, 08/07/2017 - 14:54

La Coalition ENSEMBLE ESPAÇONS NOS NAISSANCES EN MAURITANIE (ENEM) a tenu du 4 au 6 juillet 2017, à Nouakchott un séminaire de formation sur les nouvelles technologies d’information, de communication et blogging. Organisée en collaboration avec IntraHealth International et le Programme National de la Santé de la Reproduction en Mauritanie (PNSR), cette activité vise les jeunes Ambassadeurs dont les membres sont issus des organisations fondatrices de la coalition. 29 jeunes âgés de 15 à 30 ans participent à cette formation.

Parlant de l’environnement de la formation et des formateurs Mademoiselle Khoudiedji Camara, Présidente des Jeunes Ambassadeurs de la coalition a souligné que «la formation était très enrichissante et bénéfique, pour tous les jeunes ambassadeurs, qui ont manifesté leur intérêt à la thématique».

«Les formateurs étaient très disponibles, Nous avons acquis beaucoup de notion sur les blogging et les NTICs. Les jeunes qui ont participé ont chacun créer un blog, ce qui nous facilitera notre mission de sensibilisation dans l’avenir». A-t-elle ajouté.

Evoquant les participations, Mademoiselle Khoudiedji Camara a expliqué, qu’en plus de celles de Nouakchott, on notait la présence des jeunes ambassadeurs en provenance de Rosso et Nouadhibou.

Dr. Sira Bâ, qui assure le rôle de coordinatrice pays, pour le compte de IntraHealth a souligné que cette «formation a été organisée par la coalition ENEM, qui comprend des ONgs mauritanienne locales. Elle est financée par Inltrahealth à travers à son projet CS4FP « civil society for family planning ».

«Cette formation rentre dans le cadre du partenariat de Ouagadougou dont l’objectif est d’appuyer les associations mauritaniennes qui œuvrent pour le repositionnement de la planification familiale en Mauritanie.» A indiqué Dr. Bâ.

Expliquant le choix porté sur les jeunes, Madame Sira Bâ a précisé que «Les jeunes Ambassadeurs bénéficiaires de cette formation seront nos portes voix. Car c’est eux qui vont faire passer le message pour nous les associations, pour permettre de toucher beaucoup d’autres jeunes, dont on n’a pas accès. Car ils ont le langage, le réseau et leur groupe. Donc ils vont facilement partager les informations».

M. Aliou Diop, Président de la Coalition ENEM a indiqué pour sa part que cette coalition est un cadre, regroupant des ongs pour coordonner et partager des informations en vue de renforcer la capacité de la société civile pour un meilleur repositionnement de la planification familiale».

«Pour cette stratégie on a mis en place différentes commissions dont celle du plaidoyer et ainsi que celle des jeunes ambassadeurs, qui est une commission assez vivante, et qui est chargée de la sensibilisation et du plaidoyer au près des jeunes.» a t-il ajouté.

Mr Diop a expliqué que la coalition est entrain de dérouler son plan d’action de 2017 notamment avec cette première formation des jeunes ambassadeurs, sur les techniques d’information, qui vise a assurer une visibilité des actions. « D’autres activités sont au programmé une étude sur « l’éducation sexuelle complète » et l’autre sur l’état de fonctionnalité des coalitions pays. » a-t-il poursuivi. Revenant sur les sessions de formation, le Président de la coalition a rappelé que la première journée a été consacrée à la santé de la reproduction, pour permettre aux nouveaux jeunes, qui viennent d’intégrer les JA, d’acquérir des notions sur la planification familiale. Et que le reste des journées étaient réservées à la prestation digitale et le blogging.

En conclusion, il a remercié les partenaires techniques et financiers qui ont facilité cette formation. En particulier IntraHealth International, qui a pris en charge cette formation, le partenariat de Wagadougou, ainsi que le coordinateur du Programme National de la Santé de la Reproduction en Mauritanie (PNSR).

Créée en juillet 2013, ENEM est une réponse aux résolutions des ateliers internationaux sur le rôle des OSC dans leur pays. Elle a pour objectif global de renforcer la capacité des organisations membres, pour un plus grand engagement de la société civile pour la planification familiale en Mauritanie.

Oumar Amadou M’baye